• comment organiser un emploi du temps

     

    temps scolaire

    La question du temps scolaire est liée à d’autres questions essentielles comme celle de la prise en compte de la difficulté scolaire, et finalement celle de l’efficacité des pratiques d’enseignement.

    Il s’agit donc d’organiser les enseignements sur l’année, la semaine et la journée mais également, la relation entre contenus d’enseignements.

    Une étude française (Suchaut) met en lumière la corrélation forte mais non linéaire entre le temps consacré à une discipline en classe et la progression de élèves : montrant par là-même le rôle d’arbitrage de l’enseignant alors que les horaires sont définis par les programmes...

     

    rythmes scolaires


    L’alternance jour-nuit  et le rythme veille-sommeil qui en découle sont les principaux indicateurs de temps ou rythmes biologiques. Les moments de la journées où l’on observe les plus grandes capacités, disponibilités  et plus largement fonctionnement métaboliques dépendent directement de l’heure d’endormissement, d’éveil et durée du sommeil (H. Montagner). Aucun enfant ne peut être attentif, vigilant, réceptif pendant 5h15.

    Ainsi, les apprentissages ne sont réellement possibles que de 9h15 à 11h environ puis de 15h00 à 16h30 (sauf pour les enfants ayant des troubles des apprentissages). En somme, les élèves sont disponibles 3h30 par jour en cycle 2.
    (L’étude est conduite en observant le pourcentage de baillements, somnolence et d’affalements sur la table!). Donc, selon l’étude, aucun apprentissage ne peut être programmé entre 13h30 et 14h00.

    Alors que les performances verbales diminuent tout au long de la journée, la structuration spatiale et les performances opérationnelles sont de nouveau efficientes en fin d’après-midi scolaire. Aussi, comme on est obligé de programmer des enseignements de français l’après-midi, on peut veiller à proposer les séances d’écriture, de copie, de déchiffrage plutôt que les séances d’analyse grammaticale ou orthographique ou encore la littérature.

    comment organiser un emploi du temps

     

    mises en oeuvre

    D’abord, bien sûr, je m’appuie sur les horaires des programmes : il définissent le temps consacré à chaque discipline.
    Je commence par noter le nombre d’heures, de la couleur choisie, pour tous les domaines ; je prépare un document powerpoint pour plus de souplesse qu’un tableau, dont les cellules sont toutes proportionnelles à leur durée, indépendantes et modulables à l’envi. j’y fais d’abord figurer les jours et horaires puis j’y place les récréations et sorties de classe.
    Les interventions extérieures s’ajoutent comme des contraintes dans la gestion du temps de classe. Je place ces impondérables en premier lieu.

    comment organiser un emploi du temps

    Le rythme de certaines disciplines ajoute des contraintes supplémentaires : les programmes de 2015 précisent notamment que la rédaction et l’étude de la langue seront quotidiennes. J’anticipe la durée de ces séances (courtes) et crée une cellule pour chaque jour. De même que dans tous les documents de préparation de classe, il convient de faire figurer les intitulés des programmes.
    Comme je souhaite ritualiser les enseignements et obtenir l’emploi du temps le plus routinier possible pour une gestion de classe efficace et des élèves autonomes, je définis un horaire et place chaque cellule à peu de chose près au même instant pour chaque jour : partie de Tétris n°1!

    comment organiser un emploi du temps


    La deuxième manche de Tétris peut alors commencer : je liste mes rituels et leurs horaires, je prépare mes cellules aux bonnes dimensions et je les place.

    comment organiser un emploi du temps

    La troisième manche démarre alors ; j’ai maintenant dans l’idée de rapprocher les disciplines qui s’y prêtent ou qui appellent un travail en projet : la littérature et la rédaction, la musique et la danse, la poésie et l’expression orale, la littérature, la poésie et le théâtre, anglais et questionner le monde... Puis finalement, le compléter avec les disciplines qu’il me reste à placer en veillant encore une fois au respect des horaires définis par les programmes.

    comment organiser un emploi du temps

     

    Lors de l’élaboration de l’emploi du temps, en cas de cours multi-âge avec des enfants d’âge éloigné, il convient de répondre aux besoins de chaque groupe. Je  prends soin de ne pas prévoir de séance trop longue, et lorsque cela se produit, la séance est rythmée et les modalités de travail sont variées. Dans le même objectif de garder la mobilisation des élèves intacte, je n’enchaine pas deux séances qui demandent un travail cognitif intense. Cela n’apparaît pas nécessairement à l’emploi du temps : une séance d’art plastique (calligraphie, ombre et lumière au fusain...) va parfois demander plus de concentration qu’une séance de grammaire ou de maths (classement de mots selon leur nature, restitution de tables de multiplication...).

    Je prends soin de penser à la différenciation, la remédiation, l’enrichissement lors de l’écriture de mon cahier journal, mais il est tout en fait envisageable de le faire apparaître dès l’emploi du temps. D’ailleurs, dans mon emploi du temps, apparaissent les temps consacrés à la correction en autonomie et l’usage des plans de travail individuel, également les temps de travail dirigé : en gras. En revanche, les ateliers ou travail par groupe de besoins figurent dans mon cahier journal : c’est le cas en grammaire, littérature, rédaction et maths.

    L’emploi du temps est affiché en classe, distribué aux familles et chaque jour un enfant affiche en zoom, l’emploi du temps quotidien à partir de l’emploi du temps hebdomadaire. Évidemment, il est modifié dans l’année, plusieurs fois et fait l’objet d’une séquence sur le repérage dans le temps avec les élèves en début d’année.

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    Manue
    Dimanche 26 Juin 2016 à 15:54
    Apprentissages *
    2
    Manue
    Dimanche 26 Juin 2016 à 15:54
    Super intéressant. J’adopte le lundi car on a tendance à vouloir démarrer la semaine avec des apprentissage lourds alors qu’il faut reprendre en douceur, merci pour cette réflexion. Cordialement
      • Lundi 27 Juin 2016 à 18:14

        Merci Manue pour ton commentaire !

        Ce qui m'a la plus étonnée lors de mes recherches, c'est le temps quotidien disponible d'un cerveau d'enfant : j'ai beau tourner tout ça dans tous les sens, 3h30 ? les programmes n'y rentrent pas... sarcastic

        à bientôt !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :