• Je me rends compte que je n'ai pas présenté mon outil de gestion des comportements pour cette année.

    En effet, après 4 ans à travailler sur le roman de Susie Morgenstern Joker, j'ai eu envie de changement et vous ai parlé de mon projet de speed booking (qui s'est déroulé à merveille et où les élèves ont été très investis même ceux qui finalement, n'aimaient pas leur livre).

    Alors comment je gère les comportements des élèves sans mes jokers ?

    Je me suis appuyée sur le système des ceintures utilisé dans mon école en cycle 3, je l'ai simplifié, l'ai rendu, à mon avis, plus positif et j'ai redécoré le livret support.

    Du coup mes deux collègues de ce2 l'utilisent aussi sous cette forme.

    Remplir ces guides prend moins de 5 minutes par semaine : les élèves remplissent l'étoile de la bonne couleur sous mon contrôle et je note chaque infraction au fur et à mesure comme je le faisais avant.

    le livret de l'écolier

    le livret de l'écolier

    Télécharger « guide de l'écolier A4.pdf »

    Pin It

    1 commentaire
  • Cette séquence, très largement inspirée d'une fiche proposée dans un numéro de la classe, permet de lier la structuration du temps à l'utilisation de l'outil informatique.

    En outre, elle vient structurer et ordonner les apprentissages désormais thématiques, dans le domaine questionner le temps.

     

    construire une frise chronologique sous open office

    construire une frise chronologique sous open office

     

    Télécharger « fiche élève frises chronologiques.pdf »

    Télécharger « construire un frise chronologique informatique prep.pdf »

    Pin It

    votre commentaire
  • Chaque période, j'ai pris l'habitude de communiquer aux familles un bilan de notre avancée dans les programmes.

    J'ai décidé cette année de compléter ce bilan en indiquant les évènements importants passés et à venir, des mémos, la liste complète des révisions pour les vacances... et j'ai envoyé tout ça par mail aux parents de mes élèves.

    communiquer avec les parents

    communiquer avec les parents

     

    Télécharger « journal ce1 période 1.pdf »

    Télécharger « journal ce2 période 1.pdf »

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Définition : enseignement direct et structuré, guidé par l’enseignant.

    Conception de l’enseignement explicite : transmission de savoirs et acquisition d’habiletés et de compétences par l’élève.

    PRINCIPES

    1. modelage

    2. structure et progressivité, allant du simple au complexe, pour viser la compréhension

    3. répétition pour viser la mémorisation à long terme

    4. valorisation des efforts et les stratégies pour réussir

     

    trois stades pour atteindre une compétence :
    • Les savoirs notionnels – stade de l’habileté
    • Les savoirs procéduraux – stade de la capacité
    • Les savoirs transférables – stade de la compétence


    rôle de l’enseignant
    1. enseigner, les savoirs notionnels
    2. proposer des situations visant à mobiliser les capacités
    3. entraîner les élèves à transférer leurs savoirs dans des tâches complexes révélant alors leur compétence


    La répétition permet de viser la mémorisation à long terme
    • La mémoire de travail : conscience et réflexion
    • La mémoire à long terme : stockage des informations

    La répétition, c'est travailler de façons différentes une même notion.
    Plus l’élève aura vu des contextes différents d’une notion, plus il se sera entraîné, plus il sera compétent et pourra transférer ce qu’il a appris.
    Pour entretenir la mémorisation à long terme, il faut planifier des séances de révision régulières.



    gestion de la classe
    1. Installer dans la classe les conditions d'un travail efficace
    2. Etablir des règles de classe, simples, claires et peu nombreuses sur la façon de se mettre au travail mais aussi la façon de se comporter.
    3. Renforcer les bonnes attitudes


    Dans la préparation, l’enseignant anticipe l’étayage, la formalisation de l’apprentissage.


    PLAN DE LA LEÇON
    D’après Madeline Cheek Hunter


    1. Mise en situation 5 min
    - présentation de l’objectif d’apprentissage et des résultats attendus.
    - réactivation des connaissances antérieures pré-requises

    2. Modelage 10 min
    - L’enseignant accomplit la tâche devant les élèves
    Il utilise des exemples et contre-exemples, partant du simple au complexe.
    - Pas d’interaction avec les élèves ici

    3. Pratique guidée 20 min
    - Les élèves accomplissent des tâches identiques au modèle.
    - L’enseignant questionne les élèves, interagit avec eux, les pousse à justifier leurs réponses, à formuler leur raisonnement. Cela  permet de vérifier ce que les élèves ont compris durant la démonstration.
    - L’enseignant pratique la rétro-action : il réexplique si les élèves font des erreurs.

    4. Pratique autonome 20 min
    - Les élèves accomplissent des tâches identiques au modèle et à la pratique guidée.
    - L’enseignant circule dans la classe pour que les élèves s’impliquent dans leur tâche.
    - L’enseignant peut travailler avec un groupe d’élèves.
    - L’enseignant peut proposer une pratique coopérative, des échanges entre élèves pour accomplir la tâche.

    5. Objectivation en fin de séance
    - solliciter les élèves pour leur demander l’essentiel à retenir ?
    - Ces éléments essentiels feront l'objet d’une trace écrite.

    6. Révisions après la séance
    - une révision fréquente garantit l'efficacité,
    - des activités rituelles vont faciliter l’ancrage à le long terme.

    7. Evaluation après la séance
    - une évaluation régulière permet de cibler la remédiation.


    Organiser les réponses
    Solliciter les élèves pour favoriser leur implication .
    Cela  permet également de contrôler les réponses fournies afin de pouvoir interagir.
    Les différentes types de réponses sollicitées peuvent être orales ou écrites ou non verbales.

    Les réponses orales
    1. Les réponses collectives : elles sont particulièrement efficaces lors des phases de pratiques et révisions. Elles nécessitent un signal visuel et auditif ritualisés.
    2. Réponses en binômes : l’enseignant place les élèves en binôme : l’un donne la réponse et l’autre l’écoute.
    3. Réponses de groupes : les groupes sont constitués de 4 élèves ayant chacun reçu un numéro.

    Les réponses écrites
    Les élèves travaillent sur l’ardoise ou sur le cahier.
    Proposer une correction après chaque exercice et non des exercices en batterie, afin de ne pas laisser les erreurs s’installer et pratiquer le feed-back .

    Les réponses action
    Pointer du doigt une réponse : par exemple en lecture, sur un texte.
    Utiliser un signal visuel : par exemple lever la main, si c’est une bonne réponse ou donner un numéro avec les doigts.


    votre commentaire
  • Au retour des vacances, je vais mettre en place des APC, sur une période de plusieurs mois, pour travailler la lecture oralisée.

    L'an passé, mes ce2 étaient plutôt bons lecteurs ; mes ce1 avaient eu besoin d'un coup de pouce...

     

    objectifs

    • fluidité

    • ton

    • liaisons

    • respect de la ponctuation

     

    outils

    Je vais utiliser majoritairement, pour ces séances, le guide fluence aux éditions la cigale.

     

    principes

    • groupes homogènes de 4 élèves : la composition des groupes est amenée à évoluer au cours des activités, tous les élèves participent à chaque séance au moins deux fois et tous suivent les différentes lectures sur leur exemplaire.

    • 2 séances de 25 minutes par semaines ritualisées et intensive : la classe est calme, le matériel est préparé à l'avance, les élèves sont regroupés et connaissent le dispositif, des temps de paroles et d'analyse viennent ponctuer les temps de lecture.

    • pédagogie explicite : présentation de l'objectif et des compétences à mobiliser, lever les obstacles liés au lexique et à la compréhension, lister les mots dont le déchiffrage pourrait poser problème avec les élèves avant la lecture, revenir sur chaque lecture avec le groupe pour repérer les mots mal lus ou manquants.

    • apprentissage progressif et structuré : les textes sont proposés dans un ordre de difficultés croissantes (orthographe, longueur, fréquence des mots), des rappels sont faits entre deux séances, les règles de morphosyntaxe sont reformulées.

    • tenue d'un graphique de progression avec les élèves afin de valoriser et motiver chaque élève : repérer les stratégies mise en place par les élèves, identifier la difficulté sous-jacente à l'échec (lexique, contexte, compréhension, confusion de sons...) et apporter une aide adaptée pour une prochaine lecture (déchiffrage de certains mots par anticipation, répéter des groupe de sens, rappeler des règles orthographique...).

    • lien avec les activités en classe : annoncer l'objectif visé à long terme, réinvestir les acquis en classe ou dans d'autres situations de lecture.

     

    déroulement de la séance

    1. annoncer l'objectif : mieux lire et mieux comprendre (des détails pourront s'ajouter selon la séance : lire plus de mots, lire tous les mots, lire des groupes de sens, utiliser la ponctuation...)

    2. aider au décodage : lecture lente du texte par l'enseignant, les élèves suivent sur leur exemplaire. Interroger sur les mots dont le déchiffrage semble difficile ; ces mots sont listés et décomposés en phonèmes.

    3. aider à la compréhension : relecture avec intonation par l'enseignant, les élèves suivent sur leur exemplaire. Poser des questions sur la compréhension globale (qui, où, quand ?). Faire reformuler le texte pour en extraire l'idée essentielle. Interroger sur les mots dont la compréhension semble difficile ; formuler des hypothèses sur le sens, faire interpréter. Ces mots sont listés et définis (grâce au contexte ou expliqués). Ces mots seront présentés à nouveau au cours des séances suivantes pour les intégrer au lexique de chacun.

    4. passer la consigne : chaque élève, à tour de rôle va lire pendant une minute. Faire commencer un élève volontaire. Préciser aux autres élèves du groupe qu'ils doivent suivre et écouter attentivement pour repérer les mots mal lus ou manquants.

    5. lecture individuelle : chaque élève va lire, à son tour, pendant une minute. les élèves les plus en difficulté prennent leur tour en troisième pour rester mobiliser et décoder plus facilement.

    6. revenir sur les erreurs : les élèves qui ont suivi la lecture nomment les erreurs, les mots sont listés et décomposés en phonèmes, le lecteur relit ces mots plusieurs fois. L'enseignant relis la phrase en accentuant les groupes de sens.

    7. revenir sur les scores, passés et du jour et valoriser les progrès de chacun.

     

    surmonter les difficultés de lecture en ce2

    Télécharger « graphique fluence.pdf »

     

    Pin It

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires