• comment construire des programmations ?

    Les documents d’accompagnement des programmes du collège de 1995 ont défini les termes de programmation et progression :

    progression = Élaborée par les professeurs en fonction de leur projet, elle établit un ordre dans les apprentissages, un itinéraire et des étapes parmi les notions, tout en tenant compte de points de passage obligés (…). Elle s’efforce de déterminer un enchaînement précis des séquences, de façon à éviter l’empilement et la juxtaposition des notions. Elle ménage également, entre les séquences, des temps de synthèse qui permettent de dresser avec les élèves le bilan des acquis (…).
    La progression est donc l’ordre dans lequel les apprentissages seront proposés (notions les unes par rapport aux autres mais également étapes à franchir au sein d’une notion), il s’agit d’un outil didactique disciplinaire.

    programmation = Elle se préoccupe de la distribution chronologique des séquences retenues dans le cadre de la progression et prend en compte le calendrier scolaire (il est essentiel que des séquences ne soient pas coupées par des vacances (…). On s’attache à préserver une indispensable souplesse, permettant de faire varier le rythme des apprentissages selon les réactions, les difficultés et les intérêts des élèves. (…).
    La programmation organise les apprentissages dans le calendrier scolaire.

    procéder dans l’ordre
    Il y a une chose importante à garder en tête : ce sont les programmes qui définissent le contenu de nos enseignements, pas les sommaires des manuels qui font une interprétation des programmes ne correspondant pas à la politique de ceux-ci, ont tendance a s’éloigner des fondamentaux et à augmenter le nombre de concepts abordés.

    Aussi planifier la classe exige d’être méthodique :

    1. lire les programmes, le socle et les documents d’accompagnement
    Après avoir lu, manipuler, copier-coller, lister les compétences, les programmes sont assimilés dans les grandes lignes.

    2. établir les programmations de cycle
    Lors d’un conseil de cycle, les compétences et objectifs, projets et activités sont répartis sur les différents niveaux de classe en tenant compte du projet d’école. Lors de cette rencontre, un livret scolaire commun devrait pouvoir être établi.

    comment construire des programmations ?



    3. construire les programmations annuelles
    Chaque enseignant peut alors procéder à une programmation des compétences sur l’année : la répartition sera faite d’abord par période

     

    comment construire des programmations ?

    puis découpée selon le nombre de semaines.

    comment construire des programmations ?

    Ainsi, apparaissent dans les programmations de classe : les compétences du programme, l’objet d’apprentissage et la situation mise en oeuvre.

    Parallèlement, l’enseignant sélectionne ses supports de travail, et conçoit son emploi du temps.


    D’abord on va repérer les domaines du programmes et leur volume horaire. Diviser ces domaines en sous-groupes et en repérer les concepts essentiels, les notions fondamentales.

    Puis, on place lors de la programmation, les vacances, le nombre de semaines, les évènements locaux et on se laisse une marge de manoeuvre pour chaque domaine. On prévoit dès cet instant, les temps consacrés aux évaluations, que le contrôle soit continu ou non.

    Même si l’idée est de suivre au plus près sa programmation, des ajustements en cours d’année sont toujours nécessaires. Aussi, contrôler le déroulement de la programmation permet de s’assurer que le programme sera traité dans son intégralité.
    Pour ce faire, j’utilise des plans de période qui sont en réalité la liste des notions à aborder pour une période donnée, toutes disciplines confondues ; je barre au fur et à mesure qu’elles sont évaluées.

    comment construire des programmations ?


    Lors de l’élaboration de la programmation annuelle, on se doit de tenir compte de la disponibilité des élèves : même si la période 5 est la plus longue, ce n’est pas le moment où on peut envisager le plus d’apprentissage. On voit s’amoindrir la mobilisation des élèves et de certains adultes en cette fin d’année. En revanche, la motivation de chacun au début des périodes, après une petite remise en route, est a exploiter.

    Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    2
    Cecilez
    Dimanche 19 Juin 2016 à 14:46

    Il court, il court, le furet... Il est passé par ici... il repassera par là. Je me promène chez toi aujourd'hui !

      • Lundi 20 Juin 2016 à 13:07

        Fais comme chez toi ! biggrin

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :